The ACE Institute is looking for sponsors!

En souvenir de Louie

2 mai 2023
Sur la disparition de Louis G. Doering le 13 mars 2023

Dans la communauté coopérative, nous avons des principes. L’un d’entre eux est l’engagement en faveur de l’éducation au modèle d’entreprise coopérative.

Lorsque l’on pense à l’éducation coopérative et que l’on en parle, quelques questions reviennent toujours à l’esprit :
Comment avez-vous découvert l’éducation coopérative ?
Comment avez-vous continué à progresser en tant qu’éducateur coopératif et comment pouvons-nous encourager et soutenir les autres ? Que pouvez-vous faire en tant que leader de l’éducation coopérative ? Que pouvons-nous faire pour vous soutenir ?

Le 23 mars 2023, Louis G. Doering, âgé de 78 ans, est décédé subitement après une promenade avec sa femme, Jill Padley. Louie Doering était un dirigeant coopératif exceptionnel. Il a assumé de nombreuses autres fonctions au sein de coopératives et a été reconnu de diverses manières : avec NCBA CLUSA International et l’Alliance coopérative internationale, en tant que président du conseil d’administration de dotCoop, et par l’intermédiaire de Cooperative Network (l’association commerciale des coopératives du Minnesota et du Wisconsin), qui lui a décerné en 2000 le prix Cooperative Builder Award.

Louie était également très engagé dans l’Association des éducateurs coopératifs (ACE). Il a siégé au conseil d’administration, en tant que président et dans de nombreux comités : planification de l’institut, nominations et autres. En 2005, ACE lui a décerné le prix Reginald J. Cressman, qui récompense un membre d’ACE ayant fait preuve d’un engagement exceptionnel en faveur du développement du personnel.

C’est grâce à cet engagement profond dans ACE que, pour beaucoup d’entre nous, Louie Doering a joué un rôle essentiel et a été un acteur important dans une histoire beaucoup plus vaste.

Brett Fairbairn écrit dans Prairie Connections and Reflections : The History, Present, and Future of Co-operative Education1:

C’est en 1952 que la Cooperative League of the USA a invité des participants canadiens à une conférence à l’Université du Minnesota à Duluth. Ce fut le premier pas vers la formation de ACE. Après des réunions dans l’Illinois, le Minnesota et l’Iowa, l’Institut s’est tenu pour la première fois en dehors des Etats-Unis en 1956, à l’Université de Saskatchewan à Saskatoon.

Après cette première incursion de ACE à Saskatoon, des instituts et des écoles ont été organisés dans divers endroits du Midwest américain, et une fois à Winnipeg (Manitoba), au cours des années suivantes. Le nouveau départ suivant a eu lieu lors de la réunion de 1964 à Kansas City, dans le Missouri. Les participants de Kansas City ont pris une décision clé : ils allaient institutionnaliser l’enseignement coopératif au sein d’une association permanente, et ils ont décidé que la réunion de fondation de cette nouvelle association se tiendrait en 1965 à Saskatoon. Le principal artisan de cette décision semble avoir été Jerry Voorhis, longtemps à la tête de la Cooperative League of the USA, qui approchait à l’époque de la fin de son mandat de vingt ans en tant que directeur exécutif.

M. Fairbairn inclut ensuite un discours de Jerry Voorhis qui explique de façon claire et inspirée la valeur et l’importance de l’éducation coopérative.

ACE a été officiellement fondée à Saskatoon en 1965. Avec des membres des Caraïbes, du Canada et des Etats-Unis, ACE a été géré par des organisations canadiennes depuis sa création jusqu’en 1994, date à laquelle il a été transféré d’Ottawa à St Paul, sous les auspices de la Cooperative Foundation.

Un institut ACE très réussi s’est tenu à St. Paul en 1994, notamment en raison du grand nombre de participants locaux. L’un d’entre eux était Louie Doering.

L’institut ACE de 1994 a marqué le début de quelque chose de spécial : il a connu un tel succès que la communauté coopérative locale a plaidé pour la poursuite de l’institut ici, ce qui a donné lieu à la formation de New Visions/New Ventures. Louie Doering, William Nelson et Gail Graham ont joué un rôle important dans sa création. Comme le rappelle William, plusieurs des participants qui assistaient à l’institut pour la première fois ont dit “nous devrions continuer à faire cela pendant toute l’année”.

Avec le soutien et l’implication des dirigeants de Central Purchasing Co-op Services, Twin City Co-ops Federal Credit Union (aujourd’hui SPIRE Credit Union), The Cooperative Foundation, CHS Foundation, Seward Food Co-op, Mississippi Market Food Co-op et bien d’autres, New Visions/New Ventures (une itération ultérieure connue aujourd’hui sous le nom de CoMinnesota) est devenue une merveilleuse rencontre régulière pour le réseautage, la collaboration et l’échange d’idées.

Aujourd’hui, les coopérateurs du Minnesota et d’ailleurs bénéficient de l’engagement de Louie à faire grandir les coopératives et les personnes. Lorsque nous nous engageons dans tous les secteurs coopératifs (y compris avec les coopératives de crédit), lorsque nous prenons en compte l’ensemble de la personne dans toutes les circonstances, lorsque nous tendons la main pour accueillir et soutenir les jeunes coopérateurs et les coopérateurs émergents parmi nous, lorsque nous nous efforçons d’unir le corps, l’esprit et l’âme – et de diriger avec cœur – nous suivons le chemin que Louie a tracé pour nous.

Et la fin de ce chemin ?

Il n’y a pas de fin, seulement une nouvelle conversation à entamer.

Dans un esprit de coopération : Scott Jax, William Nelson et Cathy Statz

1 “Prairie Connections and Reflections: The History, Present, and Future of Co-operative Education.” Brett Fairbairn. Co-published in conjunction with The Association of Cooperative Educators. October 1999. Centre for the Study of Co-operatives. The University of Saskatchewan. Page 12